1 décembre 2020

Boulimie de portefeuilles ministériels pour le Premier ministre des Cook

Arrivé il y a seulement quelques jours au pouvoir, Mark Brown est déjà assuré d’entrer dans l’histoire de son pays.

Succédant à l’ancien Premier ministre des îles Cook, dans le Pacifique, celui-ci a nommé sa nouvelle équipe gouvernementale, non sans susciter de vives réactions au sein de l’opposition. Car non content de conserver le poste de ministre de l’Économie qu’il occupe depuis une dizaine d’années, Mark Brown a décidé de s’octroyer les Affaires étrangères, l’Immigration, les Énergies renouvelables, l’Intérieur, la Communication, les Ressources marines et naturelles, les Retraites, entre autres. Il est également procureur général des îles Cook.

En tout, comme le précise The Guardian qui rapporte l’information, Mark Brown s’occupera de dix-sept portefeuilles au sein du gouvernement de son pays. Si cet État indépendant, rattaché à la Nouvelle-Zélande pour les questions de défense notamment, ne compte que 17 500 habitants, l’opposition estime que la tâche que s’attribue Mark Brown est un tantinet excessive.

Un État hermétique au coronavirus ?

« Le nouveau Premier ministre déclarait il y a peu son enthousiasme vis-à-vis de son équipe gouvernementale, et le voilà maintenant à la tête de 17 portefeuilles », dénonce avec ironie Tina Browne, leader du parti d’opposition, qui évoque un « nouveau record » dans l’histoire des îles Cook. Néanmoins, Mark Brown devrait vraisemblablement déléguer certaines de ses tâches dans les mois à venir.

Source: Yahoo actualités

 531 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :