22 octobre 2020

Référendum: le FLNKS dit avoir « le vent en poupe »

Vers un troisième référendum.

Les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie, qui ont perdu le deuxième référendum sur l’indépendance dimanche tout en progressant en nombre de voix depuis 2018, ont déclaré jeudi 8 octobre qu’ils demanderaient un troisième scrutin.

« Le FLNKS [Front de libération nationale kanak et socialiste] ira au troisième référendum » tel que prévu par l’accord de Nouméa (1998), a déclaré Victor Tutugoro, porte-parole du bureau politique. Dimanche, les indépendantistes ont perdu le deuxième référendum sur l’indépendance avec un score de 46,74% (contre 53,26% qui s’y sont opposés) mais ils ont enregistré une progression de plus de trois points par rapport à leur résultat du 4 novembre 2018 (43,3%).

« Il faut se mettre autour d’une table »

« Le ‘oui’ a le vent en poupe. C’est une grande victoire qui indique la direction que doit prendre le pays, celle donnée par l’accord de Nouméa et le sens de l’histoire », a ajouté Victor Tutugoro, estimant que le FLNKS a convaincu « au-delà de son électorat traditionnel avec des voix non kanak ». Le processus de décolonisation progressif de l’accord de Nouméa, qui s’achève en 2022, prévoit qu’une troisième consultation peut être organisée à la demande d’un (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 291 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :