29 septembre 2022

Cinéma en crise: Et pourquoi ne pas baisser le prix d’entrée ?

Face à l’inflation qui pèse sur les ménages et la baisse de fréquentation des cinémas, Kad Merad a avancé une solution pour faire revenir les spectateurs : baisser le prix des places.
Sur RMC, samedi 10 septembre, alors qu’il était venu faire la promotion de son dernier film Citoyen d’honneur, l’acteur a appelé le monde du 7e art à prendre des décisions rapidement.

« On voit semaine après semaine la baisse. Pourtant il n’y a plus de météo, de grèves : on n’a plus d’excuses. Je ne suis pas porte-drapeau de la profession, mais je m’inquiète pour nos enfants qui veulent faire du cinéma. Il faut encourager le cinéma et ça passe par la salle. La situation est assez critique : il faut réagir et ça passe par le public. »

Parmi les solutions avancées par Kad Merad : « Repenser le prix de la place de cinéma ». « Ça passera forcément par un effort économique. Baisser les prix ? Peut-être ! Un prix fixe comme les livres ? Peut-être ! Il faut s’adapter à la crise que l’on vit. Il ne faut pas attendre ! »

Une piste qui pourrait effectivement s’avérer payante quand on sait que, selon le cinéma, le prix d’un billet d’entrée peut coûter jusqu’à 14 euros. D’autant que pour une famille, l’addition peut vite se révéler salée. « Quand on part en famille, qu’on prend deux glaces, trois bonbons, ça fait des soirées chères… », reconnaît l’acteur sur les ondes de RMC.

La crise du cinéma semble de plus en plus d’actualité. Selon les chiffres annoncés par Richard Patry, le président de la Fédération nationale des (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 208 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :