Combler les lacunes des élèves en français et en mathématiques

La ministre de l’Education, Christelle Lehartel, accompagnée du directeur général de l’Education et des Enseignements, Eric Tournier, a ouvert un stage de formation consacré au plan Français et Maths, destiné aux professeurs des écoles, ce mardi matin, à la Direction Générale de l’Education et des Enseignements (DGEE).

Inspecteurs pédagogiques, conseillers pédagogiques, directeurs et directrices d’école, ainsi que des enseignants étaient également présents.

L’objectif de ce stage de formation est de munir les professeurs des écoles de Polynésie française, de meilleurs outils d’apprentissage, notamment pour les niveaux CP et CE1.

Certains résultats aux évaluations nationales laissent apparaître des fragilités chez les élèves de CP et CE1 en français et en mathématiques. Ainsi, le ministère de l’Éducation a engagé une réflexion depuis plusieurs mois qui aboutit aujourd’hui à un Plan de formation Français et Mathématiques.

Des enseignants bien formés sont la clé de l’amélioration de l’apprentissage des enfants dans les petites classes

Ainsi, pour assurer ces temps de formations, des moyens de remplacement spécifiques ont été créés, soit vingt postes dans la brigade de formation continue, dont dix dédiés aux archipels les plus éloignés.

De plus, le ministère a adopté de nouvelles modalités de formation, qui font résolument le lien entre les résultats de la recherche, et les applications concrètes au sein de la classe.

source: Gouvernement

 342 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :