Confinement strict de deux semaines sur le Cailloux

FILED - 11 October 2018, France (France), Nouméa: Some young people on a beach in Nouméa, the capital of the French overseas territory of New Caledonia. (zu dpa 'France may keep Pacific area of New Caledonia' on 05.11.2018) Photo: Christoph Sator/dpa (Photo by Christoph Sator/picture alliance via Getty Images)

L’inquiétude pointe en Nouvelle-Calédonie. Un confinement strict de deux semaines vient d’être annoncé alors que les neuf premiers cas de Covid-19 hors quatorzaine ont été détectés.

Il commencera à partir de lundi soir. Jusqu’à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des hôtels réquisitionnés pour toute personne arrivant. Seuls des cas importés de la maladie avaient été comptabilisés.

Les premiers cas autochtones de Nouvelle-Calédonie ont été identifiés lors d’investigations menées en raison de la détection la veille dans l’archipel voisin de Wallis-et-Futuna du premier cas local. Depuis six autres cas y ont recensés. Or, il y a une bulle sanitaire entre les deux territoires de sorte que les voyageurs circulent librement. « Selon les premiers éléments, le patient (à Wallis-et-Futuna) aurait développé des symptômes mi-février et aurait pu ainsi être contaminé à Wallis-et-Futuna à partir de la fin du mois de janvier », a déclaré à la presse Thierry Santa, président du gouvernement calédonien. Les vols avec les îles de Wallis et Futuna sont suspendus.

Ce malade, qui serait un principal de collège, se trouve dans un état grave et pourrait être évacué vers l’hôpital de Nouméa, a-t-on appris de sources concordantes. « Il s’agit d’une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté un médecin en raison de symptômes et a été testée positive ce qui veut dire que le virus circule dans l’île », avait déclaré dimanche à l’Agence France-Presse Hervé Jonathan, administrateur supérieur (préfet) de Wallis et Futuna.

Thierry Santa a demandé « à toutes les personnes qui sont revenues de Wallis-et-Futuna (en Nouvelle-Calédonie) depuis le 25 janvier de s’isoler et de se signaler en appelant le 15 ».

source: Yahoo actualités

 341 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :