16 septembre 2021

Confinement: vous en reprendrez bien pour 15 jours de plus ?

Selon nos informations, un prolongement du confinement « strict » pourrait très bien être annoncé à la fin de cette semaine.

Aussi contraignante soit cette mesure, tant elle porte atteinte à nos libertés les plus fondamentales – à commencer par celle d’aller et venir comme bon nous semble…, elle semble poutant inéluctable. Pour plusieurs raisons.

Le carré épidémiologique ne comporte plus désormais d’indications sur le nombre de nouvelles contaminations au covid-19. Et pour cause, ce chiffre quotidien est d’abord sujet à mauvaise interprétation; ensuite, il n’est plus parlant au vu de la saturation que connaissent les structures hospitalières, à commencer par celle du Taaone. Aussi, pour les autorités compétentes, seule une baisse du nombre de patients admis en soins et notamment en service de réanimation, pourrait signifier que le pire est derrière nous. Malheureusement, nous n’en sommes pas encore là, comme l’a indiqué dernièrement le ministre de la Santé, Jacques Raynal

En second lieu, mettre un terme au confinement le 6 septembre pourrait naturellement signifier la fin de la récré ! Mais pour une semaine seulement car des vacances scolaires figurent déjà au calendrier durant la période du lundi 13 au dimanche 19. Auquel cas, on peut légitimement se demander à quoi bon ? D’un autre côté, il sera intéressant plus tard de mesurer les effets de la continuité pédagogique sur le niveau d’apprentissage des élèves. Car, aussi dévoués soient nos enseignants à maintenir ce lien essentiel avec les sources du savoir, rien ne remplace le présentiel.

Enfin, une « mise sous cloche » de 15 jours ou d’un mois n’a pas les mêmes conséquences sur la vie économique et budgétaire du Pays. Si nombre de salariés peuvent continuer d’aller travailler, les répercussions sur le chiffre d’affaires des commerces non-essentiels (restaurants, bars, coiffeurs etc), contraints à la fermeture, sont sans commune mesure malgré tous les dispositifs d’aides réactivées par le Pays pour la sauvegarde de l’emploi. Sans parler des répercussions pour l’industrie touristique du fenua qui enregistre une cascade d’annulations ces jours-ci et pour les deux mois à venir…

De fait, tous ces paramètres devront savamment être pris en compte le moment venu. Et nous devrons faire avec!

 1,950 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :