Coronavirus: grande incertitude sur l’arrivée de tests de dépistage (Maj)

A quelques heures de l’arrivée du premier vol retour de la Continuité territoriale, le ministre de la Santé n’avait « pas la certitude » de la présence à bord des « précieux » tests de dépistage commandés en métropole. Suspens.

L’avion d’Air Tahiti Nui en provenance de Paris doit se poser ce soir, peu après 19h, sur la piste de Tahiti-Faa’a. Dans ses soutes, du matériel médical, des respirateurs notamment, et on croise les doigts, des tests de dépistage pour avoir une meilleure idée du taux de contamination de la population.

Rappelons que l »institut Malardé procède, chaque jour, à une quarantaine de prélèvements et l’objectif serait à terme de pouvoir doubler ce nombre.

Interrogé, le ministre de la Santé s’est dit satisfait de voir le nombre (51) de malades au covid-19 stagner pour la troisième journée consécutive. « Probablement que le confinement joue son rôle…? », a t-il indiqué. Les choses semblent s’être calmées… » Sans nier, pour autant, l’existence parmi la population de porteurs sains. Car, à l’en croire, nous n’en sommes toujours qu’au début de l’épidémie, soit un mois après la découverte du premier cas dans nos îles.

Jacques Raynal a également confirmé l’arrivée prochaine d’un appareil militaire de type Airbus « A 400M »dont la performance et le long rayon d’action pourrait s’inscrire dans le dispositif sanitaire autant que de besoin. On attend également une équipe de décontamination spécialisée capable de nettoyer des avions transportant des malades.

Dernière heure: Selon le secrétaire général du haut-commissariat, Eric Requet, présent lors de l’arrivée du vol ATN à Tahiti-Faa’a, ce sont bien 2 000 tests de dépistage commandés par l’institut Louis Malardé auprès de la société Boloré, qui devraient être mis à profit dans le cadre de cette crise sanitaire. Il s’agit là d’une partie des 130 m3 de fret transporté depuis Paris, via Pointe à Pitre, outre du matériel médical et sanitaire ainsi que des produits pharmaceutiques dont la Polynésie avait le plus grand besoin

1 thought on “Coronavirus: grande incertitude sur l’arrivée de tests de dépistage (Maj)

  1. LE MINISTRE DE LA SANTÉ SE MÉLANGE LES PINCEAUX ,LE CORONA VIRUS NE SE TROUVE PAS DANS LE SANG ?QU’ES CE QU.’ON APPREND AUJOURD’HUI DEPISTAGE PAR LES TESTS SANGUINS ..DÉMISSIONNE QUAND IL EST ENCORE TEMPS ,PARCE QUE C’EST TOI QUE LE GOUVERNEMENT METTRA SUR LA CROIX ,INCOMPÉTENCE .QUAND ON N’EST PAS CAPABLE DE GÉRER UNE SITUATION ON PREND SES CLICS ET SES CLACS ,ADIEU LA VALISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *