22 octobre 2020

Coronavirus: les services de l’Etat se préparent au cas où…

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, a réuni vendredi matin, les chefs de services de l’État en Polynésie française pour faire le point sur le suivi de l’épidémie mondiale du Coronavirus et définir l’organisation de l’Etat pour lutter contre l’introduction de ce virus sur le territoire.

Cette réunion de travail répond à un double objectif: informer les services de l’État et coordonner les actions de chacun autour d’une stratégie commune en cas de gestion de crise.

A ce jour, aucun cas n’est confirmé sur le territoire polynésien. Néanmoins, les services de l’État se préparent et anticipent sur les modes opératoires à mettre en œuvre en cas de gestion de crise.

Pour répondre à l’évolution de la situation sanitaire, les services de l’État se tiennent prêts à être mobilisés pour agir de manière coordonnée dans tous les domaines, en lien très étroit avec les services du Pays : éducation, économie, transports, énergie, etc.

A cette occasion, la question du déclenchement des plans de continuité d’activité a été abordée. Il a été demandé à l’ensemble des services de l’État de mettre à jour leur plan respectif et de différer les déplacements professionnels non prioritaires. L’intérêt est de garantir le bon fonctionnement des missions fondamentales et des services vitaux en cas de passage en mode dégradé.

L’ensemble des gestes d’hygiène élémentaires sont les plus efficaces et font l’objet d’une stricte application dans tous les services de l’État : se laver les mains très régulièrement ; tousser ou éternuer dans son coude ; saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ; utiliser des mouchoirs à usage unique  et porter un masque uniquement quand on est malade (sur prescription médicale).

Source: Etat

 30 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :