26 octobre 2020

Coronavirus: qui osera demander des comptes à la Chine ?

Le parti-État qui gouverne la Chine a une responsabilité gigantesque dans cette pandémie.

Il cache son véritable bilan humain en Chine et réécrit l’histoire de cette crise sanitaire à son avantage, argumentent Marie Holzmann, sinologue, Vincent Brossel, membre du Comité Liu Xiaobo et Alain Bouc du Groupe Chine de la Ligue des droits de l’Homme.

Marie Holzmann est une universitaire et sinologue de renom, spécialiste de la Chine contemporaine et de la dissidence chinoise. Elle a notamment préfacéLes massacres de la révolution culturelle(Folio, 2009) et traduit l’ouvrage de Liao YiwuDans l’empire des ténèbres (Globe, 2019).

Vincent Brossel est membre du Comité Liu Xiaobo. Il a contribué à la publication de l’ouvrageChine, le livre noir(La découverte, 2004).

Alain Bouc a travaillé comme correspondant du journal Le Monde à Pékin et appartient au Groupe Chine de la Ligue des droits de l’Homme.

Au compte-gouttes, des informations indépendantes commencent à sortir de Chine sur le réel bilan humain du Covid-19. Il est effrayant. Un site chinois réputé Regard froid sur l’économie et la finance va jusqu’à faire état de 59 000 morts pour la seule ville de Wuhan, et de plus de 97 000 pour toute la Chine.

Pour contourner la censure, des citoyens de Wuhan ont notamment observé la livraison des urnes funéraires avant la Fête des morts qui a lieu le 5 avril. Depuis le 23 mars, les funérariums de Wuhan distribuent en moyenne 3 500 urnes par jour aux familles des victimes. Plus que le bilan officiel de 3 400 morts… Ces chiffres commencent à circuler dans les médias asiatiques.

Qui pouvait croire que la Chine avait été mise à l’arrêt pour un virus qui n’allait causer la mort «que» de 3 200 personnes dans le pays le plus peuplé de la planète ? Le nombre de personnes contaminées en Chine dépasserait le million.

Pourtant l’OMS et la communauté internationale acceptent poliment les chiffres officiels chinois qui sont relayés dans tous les médias. Le régime chinois (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Source: Yahoo actualités

 68 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :