Coronavirus: sombres prédictions des scientifiques pour les territoires d’outre-mer

De manière générale, « l’épidémie dans les territoires d’outre-mer va s’aggraver dans les semaines qui viennent », a prédit le Conseil scientifique sollicité par la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin dans un avis rendu le 8 avril dernier.

En liminaire, les sommités qui guident le chef de l’Etat dans ses décisions – même s’ils ne sont pas toujours d’accord entre eux – recommandent de mettre à profit le décalage épidémique avec l’hexagone pour que les territoires se préparent et mettent en œuvre les mesures pour freiner localement l’épidémie et mieux gérer l’afflux des malades dans les structures hospitalières.
Ils font état d’un « décalage d’environ trois à quatre semaines entre le début de l’épidémie de Covid-19 dans l’hexagone et dans les territoires d’outre-mer ».
Au 4 avril 2020, on comptait sur les territoires d’outre -mer : 134 cas avérés en Guadeloupe,24 à Saint-Martin, 6 à Saint-Barthélemy, 145 en Martinique, 66 en Guyane, 321 à La Réunion,134 cas à Mayotte, 18 en Nouvelle-Calédonie, 40 en Polynésie française (51 aujourd’hui) un à Saint-Pierre et Miquelon et aucun à Wallis et Futuna. Une cinquantaine de malades sévères ont été admis en service de réanimation et 14 personnes, ayant des comorbidités, sont décédées. Fort heureusement, le fenua ne déplore à ce jour aucun décès.
Cinq territoires sont passés au stade 2 : la Guyane, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, et la Polynésie française.
Dans son avis, le conseil scientifique se dit néanmoins quelque peu désarmé dans la mesure où, aujourd’hui, « il est impossible de dire quand les pics épidémiques seront atteints et à quel niveau ils atteindront dans chaque territoire d’outre-mer. »
On comprend mieux désormais les raisons pour lesquelles une prolongation du confinement et du couvre-feu général a été actée jusqu’au 29 avril. A minima.

4 thoughts on “Coronavirus: sombres prédictions des scientifiques pour les territoires d’outre-mer

  1. Tahiti uniquement est touché en laissant Tahiti en confinement stricte et deconfinentles iles toute en laissant sous cloche aucun lien entre elles aucune raison pour que ça se propage autre qu a Tahiti

  2. Tahiti uniquement est touché en laissant Tahiti en confinement stricte et deconfinentles iles toute en laissant sous cloche aucun lien entre elles aucune raison pour que ça se propage autre qu a Tahiti

  3. On pourrait être surpris, inutile de créer une psychose au niveau des Territoires d’outre-mer où il ne sera pas admis de tester de vaccin…On comprend ce qui se prépare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *