21 octobre 2020

Corse: un élu mort entre au conseil municipal

Un homme mort neuf jours avant le scrutin a obtenu la majorité absolue des suffrages dès le premier tour. Le tribunal administratif a validé son élection.

Même si la coutume remonte à un temps désormais révolu, il ne fut pas rare de faire voter les morts en Corse. Les anecdotes de ce type foisonnent en effet dans l’histoire électorale insulaire, émaillée de contentieux en tout genre. Mais, dans la longue liste des scrutins mouvementés de l’île, voter pour un mort est assurément une première. Le tribunal administratif de Bastia vient en effet de valider l’élection, pour le moins insolite, d’un conseiller municipal alors qu’il est… décédé.

Les faits remontent au mois de mars dernier dans la commune de Pietra-di-Verde (Haute-Corse), un petit village d’une centaine d’habitants perché sur un promontoire rocheux face à la côte orientale de l’île. Vingt-deux candidats sont en lice pour le premier tour des élections municipales. Comme dans toutes les communes de moins de 1 000 habitants, le scrutin est plurinominal. Au soir du 15 mars, onze conseillers sont donc désignés par les urnes pour pourvoir les sièges du conseil.

Hommage posthume ?

Jusque-là, rien d’extraordinaire. Sauf que, parmi les onze heureux élus, figure un cas fort peu banal. L’un des candidats a bien obtenu la majorité absolue des suffrages avec un score sans appel de 57 %. Il a été tout naturellement proclamé élu à l’issue du scrutin. Incident : cet homme de 58 ans ne pouvait pas être proclamé élu en raison de son […]

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 96 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :