Couvre-feu maintenu jusqu’au 15 janvier 2021, y compris pour les 24 et 31 décembre

Dans une déclaration commune faite ce jour, le haut-commissaire Dominique Sorain, et le président de la Polynésie française Edouard Fritch, ont annoncé le maintien du couvre-feu jusqu’au 15 janvier 2021 avec cependant une « largesse » pour les soirées du 24 et du 31 décembre où l’extinction des feux sera repoussée de 21h à 22 heures.

On vous avait bien dit que plus rien ne sera jamais comme avant! Partant du constat que la vitesse de propagation du virus est encore trop importante dans nos îles, les autorités compétentes se voient dans l’obligation de demander un effort supplémentaire à la population. Y compris durant cette période fête où traditionnellement partout dans le monde, on chante, on danse, on s’embrasse et on prie pour que la nouvelle nouvelle année soit source de paix, de bonheur et de santé. Pour ce qui est de ce dernier voeu, 2021 pourra difficilement être pire!…

En attendant, le représentant de l’Etat n’avait pas le coeur à la fête. 

« Aujourd’hui, le nombre de cas actifs connu sur le territoire est proche de 800. Nous sommes donc loin des 2 200 cas actifs enregistrés en moyenne fin octobre, début novembre qui nous avaient décidé à prendre des mesures fortes pour enrayer la progression de l’épidémie.

A Tahiti et Moorea, le taux d’incidence sur sept jours, c’est à dire le nombre de cas actifs pour 100 000 personnes a diminué, mais reste encore de l’ordre de 300, ce qui reste élevé dans la mesure où le seuil d’alerte maximal est fixé à 250 au niveau national.  A titre de comparaison, le taux d’incidence est actuellement de l’ordre de 100 dans l’Hexagone. Vous voyez donc que la situation est toujours préoccupante.

Dans les autres îles, des foyers de contamination sont régulièrement détectés. Ils restent contenus à ce stade grâce à l’action des tavana et des professionnels de santé dans le cadre des plans communaux de sauvegarde.

Douze décès sont à déplorer sur une semaine ce qui porte le nombre de morts à 91 depuis le début de l’épidémie. Au-delà de ces chiffres, il s’agit de vies brisées par la maladie, il s’agit de la douleur de familles, auxquelles je veux dire mon soutien et mon émotion dans l’épreuve qui les frappe.

Le taux de mortalité en Polynésie reste inférieur à la majorité des autres pays (0,6 pour 100 cas confirmés). C’est une bonne nouvelle mais il n’est pas possible de s’en contenter », a t-il déclaré dans son propos liminaire.

C’est pourquoi, a t-il poursuivi, « les mesures qui étaient prises jusqu’au 14 décembre 2020 seront donc prolongées jusqu’au 15 janvier 2021 (…) Le couvre-feu sera donc maintenu sur Tahiti et Moorea de 21 heures à 4 heures et avec les mêmes conditions de déplacements limités et de fermeture des établissements recevant du public. Cependant, pour les soirs de Noël et du nouvel An, avec le président Edouard Fritch, nous avons décidé de décaler l’horaire du couvre-feu d’une heure. Ainsi le 24 décembre et le 31 décembre il débutera à 22h00 au lieu de 21h00. L’objectif est clair : les soirées de Noël et du nouvel An ne devront pas se traduire par un laisser-aller généralisé qui pourrait transformer « la fête du mois de décembre en drame du mois de janvier »Notre objectif est d’éviter de se retrouver contraint, s’il y avait un rebond de l’épidémie, à prendre des mesures encore renforcées en janvier 2021″

Pour conclure, Dominique Sorain a répété que « le moment n’est pas encore venu de relâcher les efforts. Si nous voulons passer une année 2021 plus sereine, nous devons absolument continuer à être tous unis et solidaires face au virus.« 

 710 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :