26 novembre 2020

Covid au 19 octobre: deux nouveaux décès et 1330 cas actifs

Plus rien ne semble arrêter la propagation du coronavirus dans nos îles qui vient de causer la mort de deux nouvelles personnes.

Le nouveau bilan établi ce jour par la direction de la Santé vient conforter, voire amplifier, l’inquiétude des pouvoirs publics quant à l’intensité de la crise sanitaire que nous traversons.

Même si certaines mesures sont critiquables comme par exemple, le port du masque généralisé, y compris en extérieur au coeur de la capitale, la Polynésie française enregistre 391 cas supplémentaires en l’espace de soixante-douze heures.

Cette contamination grandissante parmi la population a pour effet de tendre encore un peu plus notre capacité hospitalière avec désormais soixante-sept hospitalisations au CHPf dont vingt en réanimation.

Dans ce contexte, le coronavirus continue d’emporter des vies: seize au total, depuis le 15 juillet. Et ce n’est probablement pas fini!…

Une situation qui a certainement été âprement débattue ce matin avec les maires, puis cet après midi avec les partenaires sociaux. La conclusion de tout cela: oui, il semble que nous allions tout droit vers l’instauration d’un couvre-feu. Généralisé ou pas, ou bien circonscrit aux seules îles de Tahiti et Moorea ?

Mais n’est-ce pas trop tard ? Ce week-end, en effet, nous avons vu au Journal télévisé les gendarmes sillonner les quartiers de Faa’a pour distribuer des masques gratuits aux jeunes fêtards qui, apparemment, n’avaient que faire du respect des gestes barrière. Et ce n’est pas les quelques contrôles effectués dans les bars-restaurants qui changeront quelque chose…

 1,104 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :