25 janvier 2022

Covid: fermeture des discothèques pendant quatre semaines

Jean Castex a annoncé lundi que les discothèques allaient fermer pendant quatre semaines pour freiner la cinquième vague de Covid-19. Une mesure, en pleines fêtes de fin d’année, qui met en colère la profession.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi que les discothèques pour freiner la cinquième vague de Covid-19, au grand dam de la profession.

« Nous fermerons les discothèques pendant les quatre prochaines semaines », jusqu’au « début janvier » et les entreprises concernées seront « accompagnées économiquement » par l’Etat, a dit M. Castex lors d’une conférence de presse à Matignon. « Nous le faisons parce que le virus circule beaucoup chez les jeunes, même vaccinés, parce que le port du masque est extrêmement difficile dans ces établissements », a-t-il ajouté. « Nous le faisons aussi par cohérence avec le message général de prudence », a-t-il souligné. « Nous accompagnerons économiquement les entreprises concernées et nous l’avons toujours fait et nous devons le faire autant que cela sera nécessaire », a assuré le chef du gouvernement.

Les discothèques – qui représentent 30.000 emplois directs et un milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel selon les syndicats professionnels – sont restées fermées pendant seize mois à cause du Covid, et n’avaient rouvert, sous conditions, que le 9 juillet. Pour le président du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL), Patrick Malvaës, les discothèques sont des « victimes expiatoires ». « C’est un ostracisme assumé », a-t-il accusé.

« Je ne pense pas que fermer les discothèques le samedi soir, c’est ce qui va endiguer l’épidémie, surtout quand on laisse les bars ouverts », a-t-il déclaré « C’est n’importe quoi ! » Leur fermeture pendant seize mois n’a pas empêché l’épidémie de prospérer, a-t-il argumenté.
Source: Yahoo actualités

 353 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :