16 septembre 2021

Covid: « Le vaccin est encore au stade expérimental », selon Joël Auméran (Maj)

Interview surréaliste, dimanche soir sur Polynésie 1ère, du Vicaire général de l’Eglise catholique en Polynésie française.

L’homme d’Eglise n’a pas voulu publiquement se prononcer contre la vaccination mais selon lui, « il faut chercher d’autres moyens pour se soigner » car il soutient que « le vaccin anti-covid » est encore au stade expérimental ». Même les « antivax » n’ont pas osé aller aussi loin dans le déni pour montrer leur opposition!

D’où tient-il ses sources ? Joël Auméran a préféré botter en touche face à la journaliste sur le plateau de Polynésie 1ère.

Une prise de position qui n’a pas tardé à enflammer les réseaux sociaux.
« Quelle ambiguïté !! Le père Aumeran parle au nom de qui ? Si à titre personnel il n’est pas pour le vaccin cela le regarde. Mais il est vicaire général porte parole de l’église catholique. 10 décès supplémentaires ce week-end (TOUS NON VACCINÉS !! ). Un hôpital saturé qui ne permet pas de soigner tous les malades dont la vie est en péril. Je suis scandalisée… », écrit Armelle Coppenrath.
Ou encore: « Je viens de l’entendre, c’est consternant. Le bien le plus cher qui nous est confié est la vie, tout doit être fait pour la préserver, et il est indéniable que la vaccination y contribue. Quand au délire complotiste de Père Joël, je l’invite à se renseigner via des sources sérieuses et non pas de gober tout cru les vidéos qui circulent sur Facebook. Mon dieu quel décadence, lui qui doit guider… » (Olivier Pôter)

Quelques minutes avant lui, Lucille Guichet, de la même station de télévision, intervenait en direct depuis le centre hospitalier du Taaone à Pirae pour dire à quel point la situation avait empiré ces dernières heures.

De source médicale, et avant même le carré épidémiologique qui sera publié lundi matin, elle a annoncé que dix personnes supplémentaires étaient décédées au cours de la seule journée de samedi et que le taux d’incidence dépassait les 1900 pour 100 000 habitants, faisant désormais du fenua la collectivité française la plus infectée. Aussi, la morgue « croule » actuellement sous les corps des victimes.

Triste bilan en ce premier jour de confinement décrété par le haut-commissaire qui visiblement a bien été respecté, même si le marché de Papeete resté ouvert n’a pas attiré la foule des grands jours.

Photo d’archives

 2,083 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

5 thoughts on “Covid: « Le vaccin est encore au stade expérimental », selon Joël Auméran (Maj)

  1. Le père Auméran a raison de dire que les vaccins ne sont encore qu’au stade expérimental. Le gouvernement français a interdit sans raison les solutions alternatives pour soigner les malades qui ont attrapé le Covid-19, comme l’ivermectine, la chloroquine etc… Il ne faut pas oublier que les laboratoires ont décliné leurs responsabilités en cas de problème (décès, effets indésirable conduisant à des problèmes cardiovasculaires ou de paralysie totale. Selon une étude d’un chercheur de l’université d’Almeida nommé Ricardo Delgado, biostatisticien, le vaccin contient 98 à 99% de l’oxyde de graphène (https://www.docdroid.net/Ov1M99x/official-interim-report-in-english-university-of-almeria-pdf#page=13). Le graphène est un matériau extrêmement résistant, cent fois plus que l’acier, et peut accumuler l’électricité mieux qu’aucun autre. De nombreux articles scientifiques récents attestent du magnétisme inhérent aux tubes de graphène11, ce qui serait, jusqu’ici la seule explication plausible au magnétisme post-vaccinal. Le graphène est extrêmement toxique pour les poumons. Le père Auméran a raison de s’interroger sur l’efficacité du vaccin ARN. Même vacciné, il est prouvé qu’une personne peut attrapé le covid-19. Nous avons notre système de défense immunitaire naturelle. Qui peut prédire que les vaccinés dans les années à venir ne vont pas devenir plus fragiles encore face à la maladie suite à la modification de son génome avec les nano particules et l’arrivée du 5G. C’est peut-être le but des laboratoires appartenant aux multinationales.

    1. Si le vaccin contenait 99% de graphène il ne serait même plus liquide… ce serait une poudre, hors il suffit d’ouvrir une dose pour voir que ce n’est pas le cas. Quelques secondes de réflexion suffisent pour se rendre compte que cette théorie est délirante.

    2. Si le vaccin contenait 99% de graphène il ne serait même plus liquide… hors il suffit d’ouvrir une dose pour voir que c’est le cas. Ensuite l’auteur de l’étude lui même reconnait qu’il y avait des doutes quand à l’origine de ce qu’on lui a donné à analyser puisque le « vaccin » lui a été fourni par un complotiste espagnol connu pour faire de la désinformation et produire des fake news.

    3. Avec 99% de graphène le vaccin en serait même plus liquide… Il suffit de prendre une dose et de la regarder au microscope pour se rendre compte que c’est délirant comme nouvelle théorie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :