28 novembre 2020

« Délinquance globalement maîtrisée » constatent les autorités compétentes

Le haut-commissaire Dominique Sorain, et les autorités judiciaires, ont dressé aujourd’hui un point de situation de la délinquance en Polynésie française.

Il ressort qu’en Polynésie française, « la délinquance est globalement maîtrisée ». Précisons que cette analyse chiffrée porte sur la fin du premier trimestre et plus particulièrement en lien avec la mise en place du confinement.

Aussi, depuis le 20 mars 2020, une baisse générale des phénomènes de délinquance est constatée, se félicitent les autorités compétentes.

Néanmoins, reconnaissent t-ils « que ce soit au niveau national ou local, l’interprétation de cette tendance à la baisse est à nuancer pour plusieurs raisons. En effet, le confinement a probablement impacté les conditions de dépôt de plainte pour les victimes ; par ailleurs, les délinquants se sont adaptés au contexte de confinement ».

Sur les routes, tout d’abord, plus de 97 000 contrôles ont été effectués afin de vérifier le bon respect des mesures de confinement de la population. Plus de 6 000 verbalisations ont quand même été dressées, ce qui représente environ 7 à 8% de contrevenants.

Les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont baissé de plus de 23 % alors que le nombre de victimes de violences intra familiales a régressé de 11,4% passant de 123 à 109 entre le 15 mars et le 15 avril 2020 par rapport à la même période 2019.

Les atteintes aux biens (vols, cambriolages, deux roues etc) ont, quant à elles, chuté de 52,8%. Pour autant, force est de constater « une délinquance d’opportunité qui a vu le jour en profitant de la fermeture d’entreprises et d’établissements scolaires pour perpétrer des vols ».

Enfin, les accidents de la route, confinement oblige, a également diminué fortement de l’ordre de 71,4%.

Photo d’archives

 120 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :