18 septembre 2021

Déplacements inter-îles: les prémices du pass sanitaire

Même après l’arrêt du confinement et du couvre-feu, tout voyageur au départ de Tahiti, Moorea et des îles Sous-le-Vent se devra de justifier son statut sanitaire, annonce le haut-commissaire, D. Sorain.

Face à l’évolution et à l’urgence de la situation sanitaire, le Haut-commissaire de la République et le Président de la Polynésie française ont pris la décision de poursuivre et de renforcer les mesures de freinage du virus.

Les mesures déjà en vigueur en Polynésie française, notamment le confinement et le couvre-feu pour les îles concernées, sont reconduites jusqu’au 19 septembre minuit.

Dans l’archipel des Tuamotu-Gambier, la commune de Hao, sera soumise au confinement les week-ends du 4-5, du 11-12 et du 18-19 septembre.

Dans les îles Sous-le-Vent, à partir de lundi 6 septembre, le dispositif de limitation des déplacements, actuellement applicable au départ de Tahiti et Moorea pour les avions et pour les bateaux, sera étendu aux déplacements entre les îles Sous-le-Vent. Étant donné le confinement et le couvre-feu, en vigueur dans les îles Sous-le-Vent, les déplacements inter-îles réalisés entre le 6 et le 19 septembre, seront limités aux seules dérogations autorisées par la règlementation. Ainsi, tout voyageur inter-îles devra être muni d’une attestation présentant un motif impérieux de déplacement hors du domicile ET justifier d’une situation sanitaire conforme pour les voyages (certificat de vaccination ou test négatif).

La levée des mesures de confinement sera nécessairement progressive et impliquera dans un premier temps de maintenir le dispositif de limitation des déplacements applicable au départ de Tahiti, Moorea et des îles Sous-le-Vent pour éviter les risques inutiles de propagation du virus.

Ainsi, même après l’arrêt du confinement et du couvre-feu, tout voyageur au départ de Tahiti, Moorea et des îles Sous-le-Vent se devra de justifier son statut sanitaire. Les personnes vaccinées devront présenter un certificat de vaccination, les personnes non-vaccinées devront présenter un motif dérogatoire de déplacement inter-îles et un test négatif de moins de 48h (antigénique) ou de moins de 72h (RT-PCR).

L’arrêté n° HC / 7391 / CAB instaurant les mesures a été signé jeudi 2 septembre 2021 par le Haut-commissaire de la République.

 629 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :