16 septembre 2021

Dernière « sommation » avant l’épreuve du couvre-feu

Face à la dégradation de la situation sanitaire en Polynésie français, le haut-commissaire de la République vient d’annoncer un nouveau renforcement des mesures barrière et la nouvelle étape sera, inévitablement, le retour au couvre-feu.

Au 06 août 2021, la situation sanitaire continue de se dégrader, note le représentant de l’Etat, avec 489 cas positifs en 24 heures et 2275 cas actifs sur le territoire. De nouveaux clusters continuent d’être recensés depuis le début du mois

Le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants) est de 627/100 000 contre 160/100 000 fin juillet.

Cette tendance a des répercussions sur le système hospitalier: au CHPF, 97 personnes sont hospitalisées dont 15 en réanimation.

Ce faisceau d’indices sanitaires montre que l’évolution de la situation sur le territoire nécessite de compléter le dispositif des mesures en vigueur afin de freiner la propagation et protéger la population.

Ainsi, à compter de ce jour et jusqu’au 31 août inclus, les mesures suivantes s’appliquent sur le territoire :

  • Dans l’espace public :

La limite du nombre de personnes pouvant se rassembler est réduite de 20 à10 personnes.

  • Extension de l’interdiction des évènements festifs à tous les lieux publics ou privés ouverts au public :

Concrètement, cette nouvelle interdiction inclue les évènements festifs hors établissements recevant du public, comme sur un motu, une plage ou un terrain privé qui accueilleraient du public…

Ensuite, dans les lieux privés, il est fortement déconseillé de se regrouper à plus de 10 personnes.

Par ailleurs, si la situation continue de se dégrader, la prochaine étape pour protéger le fenua,sera la mise en place d’un couvre-feu adapté au territoire, promet Dominique Sorain.

Retenons enfin que près de 90 % des personnes décédées et plus de 80 % des personnes hospitalisées n’étaient pas vaccinées.

Photo d’archives

 

 

 

 1,218 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :