2 décembre 2021

Des cercueils personnalités comme vous n’en verrez jamais ailleurs…

Selon le modèle, le prix d’un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. Une manière de rendre cette journée moins triste.
À Auckland, en Nouvelle-Zélande, l’entreprise Dying Art imagine et construit des cercueils colorés sur mesure pour «célébrer la vie de l’être cher».
Parmi les créations phares de Ross Hall, le fondateur, on retrouve notamment un voilier, un camion de pompiers, une tablette de chocolat, et un cercueil recouvert de Lego ou de faux bijoux.
Les clients peuvent également être enterrés dans un sarcophage inspiré du film Matrix ou représentant une plage.
«Nous avons même commencé à placer des LED dans les cercueils, à l’intérieur du couvercle, qui fonctionnent avec des piles, et ces piles durent trente jours», affirme le créateur néo-zélandais à Vice. Une publication partagée par Dying Art (@dyingartcaskets) «Il y a des gens qui sont satisfaits d’une boîte en acajou brun et c’est très bien, explique-t-il. Mais s’ils veulent quelque chose de plus criard, je suis là pour le faire pour eux.»
En février dernier, Ross Hall a d’ailleurs imaginé un donut à la crème géant en guise de cercueil pour son cousin, rapporte un article du New York Post. Un objet original qui a fait rire les personnes présentes et éclipsé la tristesse du moment. «Le dernier souvenir dans l’esprit de chacun était ce beignet et le sens de l’humour de Phil», confie Debra McLean, sa veuve.
Des cercueils biodégradables
L’idée de créer des cercueils personnalisés est venue à Ross Hall il y a quinze ans, lorsqu’il rédigeait son testament et imaginait sa propre mort. Une chose est sûre: il ne voulait pas un enterrement comme tout le monde, mais un cercueil «rouge avec des flammes dessus». Six mois plus tard, il a décidé de se lancer en contactant plusieurs directeurs de pompes funèbres. Le Néo-Zélandais… Lire la suite sur Slate.fr.
source: Yahoo actualités

 

 615 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :