21 octobre 2020

Désormais clouée au sol!

Aigle Azur va-t-elle éviter le crash ?

La compagnie, qui bat de l’aile depuis plusieurs semaines, ne sera plus en mesure d’assurer ses vols samedi 7 septembre, à cause de sa « situation financière ». 

Placée en redressement judiciaire, l’entreprise a annoncé à ses salariés puis aux clients, jeudi, n’avoir d’autre choix que de clouer au sol l’ensemble de ses appareils.

Vendredi, quarante-quatre vols ont été maintenus et un seul, reliant la France et l’Algérie, a été annulé. La société a prévenu ses autres clients devant effectuer un vol retour après vendredi qu’ils seraient « contraints d’acquérir un autre billet retour » avec une autre compagnie. Comment Aigle Azur s’est-elle retrouvée dans cette situation ?

Parce que la compagnie perd trop d’argent

Fondée en 1946, Aigle Azur emploie 1 150 salariés dont 350 en Algérie. Les liaisons vers ce pays du Maghreb, que peu de compagnies desservent, représentent 50% à 60% de son activité. En 2018, la compagnie a transporté pas moins de 1,88 million de passagers.

Malgré ce rythme et un chiffre d’affaires moyen de 300 millions d’euros par an, la compagnie « perd de l’argent depuis 2012 », selon son PDG Frantz Yvelin, qui a démissionné le 4 septembre. « A l’instar d’à peu près toutes les compagnies françaises, nous avons des difficultés. Moi, j’ai l’honnêteté de le dire », s’est-il agacé, (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 35 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :