2 décembre 2020

Dix ministres ont quitté Emmanuel Macron en 675 jours…

Avec les départs de Loiseau, Griveaux et Mahjoubi, ils sont désormais dix ministres à avoir quitté le gouvernement. Un turnover record relevé par BFM TV.

Faut-il y voir l’aboutissement de la politique des stagiaires ou bien de ce que Valéry Giscard d’Estaing décrivait comme « l’exercice solitaire du pouvoir » ? Toujours est-il qu’Emmanuel Macron assiste depuis son élection au turnover le plus important des derniers quinquennats. Ses chiffres surpassent ceux de la concurrence depuis plusieurs mois, comme le souligne BFM TV.

Avec les trois départs annoncés ce mercredi, le gouvernement repousse encore un peu plus loin les limites du remaniement. C’est la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau, le secrétaire d’État en charge du numérique Mounir Mahjoubi et le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux qui ont plié bagage pour partir vers des lendemains qu’ils espèrent plus verts, à l’occasion des élections européennes ou municipales en 2020.

Le record sur cinq ans se rapproche

Mais ces trois derniers rejoignent surtout une véritable cohorte. Ils sont désormais dix ministres à avoir quitté le gouvernement, alors qu’Emmanuel Macron est arrivé au pouvoir il y a 675 jours. À la même époque de leurs mandats, Jacques Chirac et François Hollande n’avaient dû faire face qu’à un départ. Nicolas Sarkozy atteignait le chiffre, faramineux pour l’époque, de trois. La situation devient toutefois plus affolante à l’aune d’une mandature complète. Le record, fixé à 12 sur un quinquennat, a déjà été atteint trois fois sur quatre.

Comment le gouvernement en est-il arrivé là ? Très vite après l’élection, Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez avaient dû démissionner, emportés par l’affaire des emplois fictifs du MoDem. Richard Ferrand, en (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 62 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :