21 janvier 2021

Durant les fêtes de fin d’année, la « sagesse » des Polynésiens a dominé

Le haut-commissariat publie un compte-rendu des actions de surveillance menées sur la voie publique par les forces de sécurité (gendarmes et policiers) durant les fêtes de fins d’année.

A l’occasion du week-end prolongé de la Saint-Sylvestre, les services de l’Etat, en lien avec le Pays et les communes, ont renforcé leur mobilisation au travers de contrôles menés pour prévenir les troubles à l’ordre public, lutter contre l’insécurité routière et veiller au respect des mesures sanitaires et réglementaires en vigueur.

Les dispositifs mis en place par les 250 militaires et les 50 policiers nationaux engagés sur les différentes communes ont permis des interventions rapides pour s’assurer du respect du mot d’ordre fixé par le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, à savoir maintenir la vigilance à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Du 1er au 03 janvier 2021, 2 543 personnes ont été contrôlées sur la voie publique ou dans les lieux publics. Il en ressort :

  • Aucune verbalisation n’a été relevée concernant l’interdiction de rassemblement de plus de six personnes et l’obligation du port du masque sur la voie publique ;
  • A Tahiti et Moorea, quarante-deux personnes qui circulaient en dehors des heures de couvre-feu ont été verbalisées ;
  • 285 établissements ont été contrôlés pour s’assurer du respect des protocoles sanitaires, de l’interdiction de l’activité de danse et du port du masque. Aucune infraction n’a été relevée.

Pour la seule nuit du Nouvel An, les forces de l’ordre sont intervenues à l’occasion :

  • du contrôle de 19 personnes en état d’ivresse sur la voie publique, dont 9 personnes présentes en dehors des heures du couvre-feu ;
  • de 18 signalements pour des nuisances sonores à domicile ;
  • de 55 demandes d’assistance suite à des violences intrafamiliales ;
  • de 54 rixes et violences sur la voie publique, principalement à Tahiti et Moorea.

Sur les routes du territoire, les forces de l’ordre ont constaté cinq accidents matériels sur les communes de Taiarapu-Est, Bora-Bora et Teva I Uta, Huahine, Punaauia et un accident corporel à Faa’a. Cinq de ces conducteurs étaient sous l’empire d’un état alcoolique. Une personne a fait l’objet d’un délit de conduite sous l’emprise d’un état alcoolique.

Le haut-commissaire de la République tient à saluer l’esprit de responsabilité individuelle et collective dont la très grande majorité des citoyens de Polynésie française ont fait preuve à l’occasion de ce week-end de fin d’année et remercie l’ensemble des tavana et des forces de l’ordre du territoire qui ont contribué à ce que la période des fêtes se déroule dans de bonnes conditions.

 375 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :