Elon Musk persiste dans son offensive contre Twitter

Nouvel épisode dans la saga autour de la tentative de rachat de Twitter par Elon Musk : le patron de Tesla a affirmé avoir l’argent nécessaire pour financer la transaction et envisage de contourner le conseil d’administration si besoin.
Dans un document déposé mercredi 20 avril dans la soirée auprès du gendarme boursier américain (SEC), l’homme le plus riche du monde dit en effet avoir sécurisé près de 46,5 milliards de dollars. Il a prévu de consacrer 21 milliards de dollars de sa fortune personnelle, évaluée par le magazine Forbes à 281 milliards de dollars, pour mener à bien l’opération.
Et il précise que la banque Morgan Stanley s’est engagée à lui accorder deux prêts, l’un de 13 milliards de dollars et un autre de 12,5 milliards. Il envisage en outre de s’adresser directement aux actionnaires pour racheter leurs titres, sans passer par le conseil d’administration (CA), dans le cadre d’une offre publique d’achat hostile.

L’entrepreneur a formulé son OPA non sollicitée la semaine dernière, mais le CA de Twitter s’y est opposé en adoptant une clause dite de la « pilule empoisonnée » pour rendre le rachat plus difficile.

Concrètement, si Elon Musk parvenait à 15% du capital de l’entreprise sans l’accord du CA, ce dernier prévoit de brader les actions pour tous les autres actionnaires. « Il est probable que M. Musk choisisse la voie de l’OPA hostile pour mettre plus de pression sur le CA de Twitter avec un financement déjà en place« , a noté sur Twitter Dan Ives de Wedbush Securities. (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 445 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :