En souvenir des victimes du covid-19…

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé mardi vouloir « construire un lieu de mémoire active » à Paris en hommage aux victimes de la pandémie de Covid-19 dont le bilan approche les 100.000 décès dans l’Hexagone.

Ce lieu de mémoire, dont la forme doit encore être précisée, sera le fruit d’un partenariat avec l’institut « Covid-19 Ad memoriam », dont les professeurs Jean-François Delfraissy et Françoise Barré-Sinoussi sont les présidents d’honneur, a précisé la maire de la capitale en ouverture du Conseil de Paris.

Un vœu en ce sens présenté par l’adjointe à la mémoire Laurence Patrice pour un « hommage public immatériel ou matériel » a été adopté à l’unanimité par le conseil municipal. « Nous voulons analyser ce bouleversement que constitue la pandémie du Covid-19 et contribuer ainsi à l’édification d’une mémoire vivante de ses effets psychologiques, sociaux, politiques et économiques », a expliqué Anne Hidalgo, possible candidate à l’élection présidentielle.

« Chaque jour, ce sont près de 300 personnes qui disparaissent dans notre pays. Depuis le début de la pandémie, 100.000 personnes sont mortes du Covid en France », a encore déclaré la maire en soulignant le « choc sans précédent sur l’espérance de vie des Françaises et des Français ».

« Les quantités de vaccins allouées par l’État restent très en-dessous de ce dont nous avons bes…

Lire la suite sur Europe1

source: Yahoo actualités

 303 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :