23 octobre 2020

En surpoids de 430 grammes, elle est licenciée

Après vingt-cinq ans de bons et loyaux services pour Malaysia Airlines, Ina Meliesa Hassim a été licenciée en septembre 2017.

La raison : un surpoids de 430 grammes, rapporte The Independent. Alors que le règlement interne de la compagnie aérienne impose un poids limite en corrélation avec la taille pour son personnel naviguant, la principale intéressée mesurait quant à elle 157,5 cm pour 60,3 kg, alors qu’elle n’aurait pas dû dépasser les 59,87 kg.

Après son licenciement, Ina Meliesa Hassim a donc décidé de saisir la justice en déposant une plainte pour « licenciement abusif » contre son employeur. Une accusation non retenue par le tribunal qui a statué en faveur de la compagnie aérienne malaisienne. « Le tribunal est convaincu que la société a fourni à la plaignante de nombreuses opportunités de se conformer à la politique de la société et que, malgré les nombreuses opportunités, la requérante n’a toujours pas réussi à atteindre son poids optimal », a déclaré le président du tribunal, Syed Noh Said Nazir, qui estime que l’entreprise a le droit de déterminer sa propre politique et que le critère de poids, qui s’applique à tout l’équipage, n’est en rien discriminatoire.

Des exigences injustes ?

Pour sa défense, la Malaysia Airlines avait fait valoir que Mme Hassim avait eu dix-huit mois pour se conformer aux nouvelles règles et avait même reçu l’aide d’un médecin interne. Par ailleurs, l’hôtesse de l’air se serait substituée à plusieurs pesées programmées. Les avocats d’Ina Meliesa Hassim estimaient quant à eux que ces exigences de poids étaient totalement injustes. Ils ont ainsi rappelé que le poids n’était pas réglementé dans de nombreuses grandes compagnies aériennes telles que British Airways, Qantas ou encore Lufthansa, et qu’aucun problème de sécurité n’a jamais été soulevé.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 31 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :