26 octobre 2020

Epidémie de dengue: 2375 cas officiellement déclarés

A la date du 1er décembre 2019, 2 373 cas autochtones et 2 cas importés de DENV-2 ont été déclarés, apprend t-on à la lecture du Bulletin de surveillance et de veille sanitaire.

Les îles en phase épidémique sont : Tahiti (10/04/2019), Bora-Bora (12/07/2019), Moorea (12/08/2019), Nuku Hiva (27/08/2019), Raiatea (12/09/2019), Huahine (13/09/2019), Rangiroa (19/09/2019), Ua Pou (27/09/2019), Tahaa (7/10/2019), Hiva Oa (8/10/2019), Ua Huka (9/10/2019), Tubuai (9/10/2019) et Fatu Hiva (10/10/2019).

Celles en phase d’alerte : Takaroa, Maupiti, Tikehau, Arutua, Tureia et Tahuata

Le virus DENV-2 n’ayant pas circulé dans le Pays depuis l’an 2000, la population est faiblement immunisée. Les personnes de moins de 20 ans ou arrivées en Polynésie française après cette date sont les plus à risque d’être infectées. Ce contexte épidémiologique pourrait entrainer une épidémie de plus grande ampleur.

Au-delà des actions de lutte anti-vectorielle mises en œuvre par la Direction de la santé (Centre d’hygiène et de salubrité publique) avec la collaboration des communes, il relève de la responsabilité de chacun pour se mobiliser contre la dengue. L’élimination des gîtes larvaires doit être renforcée durant la saison des pluies, en supprimant ou protégeant toute zone de stagnation d’eau douce une fois par semaine.

Il convient en effet d’éliminer chaque semaine les gîtes larvaires autour de votre domicile, dans votre environnement.

Source: Bulletin de veille

 

 

 

 38 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :