25 novembre 2020

Et si l’on taxait le transport aérien…?

Les Pays-Bas avaient déjà lancé l’idée lors d’une réunion des ministres des Finances de l’UE le 12 février dernier.

C’est maintenant la Belgique qui veut proposer lors d’une réunion à Bruxelles des ministres de l’Environnement le 5 mars, de taxer le transport aérien, « un mode de transport polluant », a précisé le ministre wallon de l’Environnement, afin de contribuer à lutter contre le réchauffement climatique.

Il a donc plaidé pour frapper les voyageurs au portefeuille afin d’infléchir leur comportement. « Vous pourrez continuer à prendre l’avion mais alors vous saurez que vous payerez beaucoup plus« , a-t-il dit.

Le chemin de fer plus taxé que l’avion

Estimant que « des modes de transport plus respectueux de l’Environnement, comme le chemin de fer, sont davantage taxés que le transport aérien« , la Belgique plaide pour une tarification plus juste.  Dans une note envoyée à ses 27 partenaires européens, son gouvernement appelle à une « discussion sur la tarification du transport aérien lors du Conseil des ministres de l’UE sur l’Environnement« .

Dans cette note, la délégation belge remercie « les Néerlandais d’avoir initié la discussion au Conseil des ministres européens des Finances. Les Pays-Bas organisent d’ailleurs une conférence internationale sur le sujet les 20 et 21 juin prochain.

La démarche volontaire du secteur jugée insuffisante

Avec le transport maritime, le transport aérien est l’un des seuls importants émetteurs de gaz à effet de serre à n’être pas couvert par l’accord de Paris. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) s’est néanmoins engagée en octobre 2016 à des mesures de compensations dans le cadre d’un programme baptisé CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation, ou « Programme de compensation et de réduction de carbone pour l’aviation

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

 43 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :