21 septembre 2020

Everest: la fonte des glaces fait ressurgir les cadavres

Près de 300 alpinistes et sherpas sont décédés en tenant de gravir le célèbre sommet depuis 1921. Avec le réchauffement climatique, leurs cadavres resurgissent.

Ses hauteurs le rendent quasiment intouchable. Mais le plus haut sommet du globe (8 848 mètres) n’est pas pour autant épargné par le réchauffement climatique. Sur l’Everest, la fonte des glaces dévoile de plus en plus corps d’alpinistes, longtemps ensevelis sous des couches de neige et de glace, comme l’a relevé la BBC ce jeudi.

« On avait redescendu les cadavres d’alpinistes décédés ces dernières années, mais les plus anciens sortent maintenant de terre », explique Ang Tshering Sherpa, l’ancien président de la Nepal Moutaineering Association.

« Clairement, il y en a de plus en plus »

Un agent de liaison confirme. « J’ai moi-même extrait environ dix cadavres ces dernières années à différents endroits de l’Everest. Et clairement, il y en a de plus en plus qui ressortent aujourd’hui ».

Plus de 4 800 alpinistes et sherpas sont parvenus à gravir le toit du monde depuis la première tentative d’ascension, en 1921. Mais ils sont près de trois cents à y avoir laissé la vie. Les deux tiers de ces corps seraient encore enterrés dans la neige et la glace.

Des repères sur la voie du sommet

Certains apparaissent d’ailleurs au gré du mouvement des glaciers, sans lien avec le réchauffement climatique. D’autres font même depuis longtemps office de repère lors de l’ascension, comme les fameuses « bottes vertes » proches du sommet.

Redescendre les cadavres constitue une tâche particulièrement complexe. Recouverts de glace, les corps peuvent peser jusqu’à 150 kg. Selon des experts, une telle expédition coûte de 40 000 à 80 000 dollars (35 000 à 70 000 euros).

Un « manque de respect »

Dans la communauté des alpinistes, ce type de mission peut également être mal perçu. « La plupart aimeraient être laissés dans la montagne s’ils mouraient », explique l’un d’eux à la BBC. S’il ne s’agit pas d’un souhait de la famille, procéder à leur descente (…)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Source: Yahoo actualités

 19 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :