Faut-il annuler ses vacances aux States: le point de vue de C.Kozely

L’agent consulaire nord-américain, Christopher Kozely, donne son point de vue à) ceux qui s’interrogent sur la question suivante: doit-on annuler ses projets de vacances aux USA ?

Tout d’abord, qui dit USA, dit un transit par la Californie qui annonce des mesures sans précédents pour ralentir l’épidémie.

Les responsables ont déclaré que la nouvelle ordonnance régionale de maintien à domicile est déclenchée une fois que la capacité de lits de soins intensifs d’une région tombe en dessous de 15%, les règles d’arrêt devant entrer en vigueur dans les 24 heures.

Jeudi soir, les relevés des États évaluent la capacité en lits de soins intensifs de la région du sud de la Californie à 20,6%, celle de la vallée de San Joaquin à 19,7%, celle du grand Sacramento à 22,2%, celle de la baie de San Francisco à 25,3% et celle du nord de la Californie à 18,6%.

Outre ces éléments de voyage, le nouvel ordre «interdit les rassemblements privés de toute taille, ferme les opérations du secteur à l’exception des infrastructures critiques et du commerce de détail, et nécessite un masquage à 100% et une distanciation physique dans tous les autres. Une fois en place, il est prévu de rester en vigueur pendant au moins trois semaines.

La région de onze comtés de Californie du Sud définie par l’arrêté en question comprend les comtés de Los Angeles, Imperial, Inyo, Mono, Orange, Riverside, San Bernardino, San Diego, San Luis Obispo, Santa Barbara et Ventura.

Quelles seraient les répercutions si l’ordonnance est mise en place ? Le consul américain dit avoir passé quelques appels aux Shérifs locaux et aux autorités concernées.

Les plus important à retenir, c’est que l’on pourra toujours circuler et il n’y aura pas de confinement comme en France métropolitaine. Si un hôtel vous a loué une chambre, il devrait maintenir la réservation. Les stations de ski resteront ouvertes. Par contre, on verra surtout des changements dans les restaurants : on ne pourra plus s’assoir. Les plats seront à emporter seulement. Les shérifs ont confirmé qu’aucune amende n’est prévue pour renforcer l’ordonnance qui reste une recommandation préconisée mais pas renforcée sauf pour les rassemblements de cinquante personnes ou plus.

En conclusion :  si vos plans sont de passer quelques jours dans les grandes villes de Californie et que vous pensez être une personne à risque, il faudra réviser votre voyage. Par contre, si vous transitez en Californie pour aller skier dans l’Utah ou le Colorado, ce n’est pas la peine d’annuler. Le transit vers les vols domestiques sera toujours assuré, ont confirmé les agents du CBP (customs and border protection) de l’aéroport de Los Angeles.

 1,516 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :