26 septembre 2021

Fermeture des frontières: l’Etat et le Pays prennent leurs dispositions

L’Etat et le Pays, par voie de communiqué distinct, tirent toutes les conséquences de la fermeture imminente des frontières hexagonales.

Ainsi, tout voyageur en provenance ou à destination de la Polynésie française devra présenter aux transporteurs avant l’embarquement, puis à l’arrivée, une attestation de déplacement dérogatoire répondant à l’un des trois motifs impérieux suivants : motif impérieux d’ordre personnel ou familial ; motif de santé relevant de l’urgence ou encore, motif professionnel ne pouvant être différé. L’attestation devra être accompagnée de justificatifs qui feront l’objet d’un contrôle rigoureux.

Le motif touristique, qui permettait de se rendre en Polynésie française, est supprimé.

Les voyageurs à destination de la Polynésie française devront également présenter avant l’embarquement : un résultat négatif au test RT-PCR effectué dans les 72 heures précédant son vol pour les personnes de plus de onze ans ; une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes. Les formulaires correspondants seront accessibles sur le site internet du haut-commissariat.

Ces nouvelles modalités d’accès à la Polynésie concerneront également les voyageurs en provenance de pays étrangers, notamment des États-Unis et du Canada.

Les conditions sanitaires à l’arrivée en Polynésie française sont par ailleurs susceptibles d’évoluer et seront précisées prochainement.

Jusqu’à nouvel ordre, les personnes voyageant depuis la Polynésie française vers la métropole n’ont ni l’obligation de présenter un test RT-PCR, ni celle de se soumettre à une période d’isolement sanitaire à l’arrivée. Ils devront en revanche justifier leur déplacement par l’un des trois motifs impérieux et présenter l’attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes.

Enfin, s’agissant des touristes qui séjournent actuellement en Polynésie, ils peuvent poursuivre leur séjour, le retour à leur domicile constituant un motif impérieux d’ordre personnel.

De son côté, le gouvernement a pris acte des déclarations du Premier ministre, et notamment la décision de fermer les frontières qui aura des conséquences sur l’activité touristique et plus largement sur l’activité économique et sociale en Polynésie française.

Le président a convoqué l’ensemble du gouvernement en séminaire, dès le début d’après-midi ce vendredi, pour faire le point sur la situation, les conséquences envisagées et les mesures d’urgence à mettre en œuvre pour sauvegarder l’emploi et les entreprises ainsi que pour accompagner les plus fragiles.

La réflexion est déjà bien avancée et se poursuivra au cours du week-end. En début de semaine prochaine, le gouvernement présentera les premières mesures dont certaines nécessiteront de saisir l’Assemblée de la Polynésie très rapidement.

 1,097 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :