8 décembre 2022

Fermeture programmée du site de production en Alsace

Confronté à une baisse de ses parts de marché, le groupe néerlandais, prévoit la fermeture de son usine de Schiltigheim dans les trois ans.

Le brasseur Heineken a annoncé la fermeture « dans les trois ans » de la dernière grande brasserie de Schiltigheim en banlieue de Strasbourg dans un contexte de « baisse des parts de marché », et un plan d’investissement pour les sites de Marseille et Mons-en-Baroeul (Nord).

La fermeture de la brasserie alsacienne menace 220 postes.

« Le dialogue social sera la priorité des prochains mois », fait savoir dans un communiqué le groupe, qui ambitionne de parvenir à un « accord collectif » autour d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

Le groupe justifie l’arrêt de cette activité par « les nombreuses contraintes auxquelles est soumis le site », son enclavement en centre-ville qui « empêche tout agrandissement », ses « coûts de production trop importants du fait de certains équipements vétustes » et sa « stratégie de diversification industrielle qui n’a pas porté ses fruits ».

Les volumes produits à Schiltigheim seront transférés vers les deux autres sites de production français, à Mons-en-Baroeul et Marseille. Ces deux sites bénéficieront d’un plan d’investissement de 100 millions d’euros en vue notamment de leur agrandissement et de « l’amélioration de la performance environnementale ».

« Ce projet de concentration de notre outil de production sur deux brasseries au lieu de trois actuellement est nécessaire pour assurer notre compétitivité en France à long-terme », a déclaré Pascal Gilet, PDG d’Heineken France, cité dans le communiqué. « Nous examinerons également avec attention toute offre de reprise du site qui pourrait être proposée. »

La bière de marque Fischer, brassée en Alsace « depuis 1821 » et dont l’identité alsacienne est un argument marketing, restera produite localement, dans une « micro-brasserie ».

source: Yahoo actualités

 397 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :