31 juillet 2021

Grain de covid dans l’industrie mondiale du transport maritime

Les livraisons pour vos cadeaux de Noël pourraient s’avérer bien difficiles cette année en France.

Le mois dernier, une nouvelle flambée de coronavirus a touché de plein fouet la province du Guangdong, dans le sud de la Chine. Une région qui abrite certains des ports à conteneurs les plus fréquentés au monde, détaille CNN. La situation a ainsi contraint les autorités à limiter les accès à ces véritables plaques tournantes du commerce mondial, entraînant des arriérés d’expédition qui pourraient prendre des mois à se résorber.

Le port de Yantian, situé à 80km au nord de Hong Kong, traite ainsi 36.000 conteneurs par jour et a été fermé durant une semaine à la fin du mois de mai. Le blocage s’est étendu à tous les grands ports de la région via un effet domino dévastateur pour l’industrie mondiale du transport maritime déjà fortement impacté lors du blocage du canal de Suez du 23 au 29 mars 2021. « Des consommateurs pourraient ne pas trouver tout ce qu’ils cherchent lors de leurs commandes de Noël en fin d’année », détaille Bimco, une association d’armateurs.

Preuve de l’embouteillage : jeudi 17 juin, plus de cinquante porte-conteneurs attendaient de pouvoir accoster dans le Guangdong, du jamais vu depuis plus de deux ans. Les fermetures de port en Chine ont ainsi conduit les principales compagnies maritimes à avertir leurs clients des retards, forçant les navires à changer leur route, entraînant une augmentation des frais pour les armateurs, détaille RFI.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 520 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :