30 janvier 2023

Grand débarras à la Fédération française de football

Le président de la FFF était convoqué pour s’expliquer sur plusieurs sujets brûlants, de ses propos sur Zinédine Zidane aux accusations de comportement déplacés à l’encontre des femmes.

Carton jaune pour Noël Le Graët. Après plusieurs jours de polémique, le patron du foot français a « choisi de se mettre en retrait » de la présidence de la Fédération française de football à l’issue d’un comité exécutif extraordinaire convoqué ce mercredi 11 janvier, annonce la fédération dans un communiqué. Une mesure qui court jusqu’à la publication de l’audit gouvernemental sur les pratiques managériales de la FFF, attendu pour la fin du mois de janvier, précise l’instance.

Pour la directrice générale Florence Hardouin, qui entretenait des relations exécrables avec Le Graët, la sanction est plus sévère : elle est « mise à pied à titre conservatoire ».

Philippe Diallo, vice-président de la FFF depuis 2021, assurera l’intérim de ces deux fonctions.

Président fragilisé

Noël Le Graët, 81 ans, arrivé à la présidence de la FFF en 2011, a été fragilisé par ses récentes déclarations polémiques sur Zinédine Zidane et des témoignages sur des comportements supposés sexistes. Les membres de l’organe décisionnaire de la Fédération (14 en comptant le président) ont peu goûté les derniers épisodes qui écornent sérieusement l’image de l’institution et laissaient planer le doute sur la capacité de son patron à aller au bout de son troisième et dernier mandat complet, prévu en décembre 2024.

Le comité exécutif a par ailleurs « validé à l’unanimité » ce mercredi la prolongation du contrat de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France jusqu’en 2026.

Source: Yahoo actualités

 241 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :