27 septembre 2020

Grande-Bretagne: les 39 migrants retrouvés morts dans un camion étaient Chinois

Les trente-neuf morts retrouvés dans un camion frigorifique près de Londres dans la nuit de mardi à mercredi étaient des ressortissants chinois, a indiqué jeudi la police britannique, qui lancé une vaste enquête pour déterminer les circonstances du drame.

Il s’agissait de huit femmes, dont une jeune adulte, et trente-et-un hommes. Le drame rappelle un précédent au Royaume-Uni: en juin 2000, cinquante-huit clandestins chinois avaient été retrouvés morts asphyxiés dans un camion dans le port de Douvres (sud-est).

Des représentants de l’ambassade de Chine devaient se rendre jeudi sur les lieux de la découverte, dans une zone industrielle à une trentaine de kilomètres à l’est de Londres, selon les autorités chinoises.

Une enquête d’envergure est en cours pour déterminer les circonstances de ces décès, qui ont provoqué horreur et indignation, ainsi que de nombreux appels à renforcer la lutte contre les filières d’immigration clandestine, aux méthodes de plus en plus risquées face au renforcement des contrôles.

Trois perquisitions ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi en Irlande du Nord, dans la région d’origine du chauffeur du camion, âgé de 25 ans. Sa garde à vue a été prolongée jeudi de 24 heures, dans le cadre d’une enquête ouverte pour meurtre, selon la police.

La police a commencé le travail d’identification. « Notre priorité numéro un est de préserver la dignité des trente-neuf personnes qui sont mortes et nous assurer que nous pourrons apporter des réponses à leur proches », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

A Grays, « tout le monde se sourit, se salue le matin », a déclaré à l’AFP Rashda Imran, une habitante de 40 ans. « Comment les gens peuvent-ils être si mauvais? », s’interroge-t-elle au sujet des passeurs, « ils vendent tous ces rêves à propos de notre pays ».

Un chauffeur de taxi local a raconté à la BBC avoir vu des camions débarquer des migrants dans cette zone: « Ils ne parlent pas anglais, ils vous tendent un téléphone, vous avez quelqu’un à l’autre bout du fil qui vous demande de les amener à une adresse, généralement vers Londres ».

Source: Yahoo actualités

 23 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :