30 novembre 2021

Grève générale: retour sur l’échec des négociations

Le président Edouard Fritch donnera une conférence de presse aujourd’hui à 11h pour faire un point sur les négociations qui ont échoué la veille avec l’Intersyndicale.

Le chef du gouvernement entend revenir, point par point, sur les avancées proposées par le gouvernement au cours des cinq journées de rencontres.

Des discussions qui ont avorté, tard mardi soir, sur un constat d’échec entre les deux parties. « Aucun des huit points de revendications n’a trouvé à nos yeux de réponses adéquates », a précisé le secrétaire général de la CSTP-FO, Patrick Galenon.

Pourtant, quelques concessions ont émergé au fil des échanges.

Sur la revalorisation du salaire minimum par exemple, les syndicats de salariés réclament 4% tout de suite. Le gouvernement en a proposé la moitié (2%) à compter du 1er décembre 2021, puis de se revoir en juillet 2022  en fonction de l’évolution du coût de la vie.

Quant à la loi sur l’obligation vaccinale, le montant de l’amende a été abaissée de 50%, soit 80 000 Fcfp « seulement » à payer pour celles et ceux qui ne se conformeraient pas à la réglementation en vigueur.

Compte tenu de tous ces désaccords, la grève générale « illimitée » a officiellement démarré depuis ce mercredi matin. Quelles sont les conséquences à redouter pour la vie économique et sociale du Pays ? Quels seront les secteurs les plus impactés: l’administration, l’hôpital, l’aéroport Tahiti-Faa’a ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais « on n’est pas là pour bloquer! » a rassuré P. Galenon.

 411 visiteurs total,  13 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :