26 novembre 2020

Halloween: le porte-à-porte interdit en Haute-Marne

Ce 31 octobre, les enfants de Haute-Marne ne pourront pas aller toquer chez leurs voisins pour réclamer des friandises à l’occasion d’Halloween.

Le préfet du département, Joseph Zimet, a pris cette mesure face à la menace de la propagation du Covid-19 et ce même si la Haute-Marne n’est pour l’heure pas concernée par un couvre-feu.

« J’ai estimé que le porte-à-porte des enfants, qui sont faiblement symptomatiques, était un risque. Un risque de contamination du reste de la population », fait valoir auprès de BFMTV Joseph Zimet, préfet de Haute-Marne et ancien directeur de la communication de l’Élysée, poste qu’il occupait jusqu’à cet été.

La mesure inquiète les spécialistes des déguisements, mais est plutôt bien accueillie dans la population.

« Si on ne peut plus rien vendre, pour nous il n’y a plus de chiffre d’affaires », déplore Jean-Claude Dubois, le responsable d’un magasin vendant notamment des articles ayant trait à Halloween.

L’arrêté préfectoral entre en vigueur ce samedi, pour une semaine. Les contrevenants seront passibles d’une amende de 135 euros.

Aux États-Unis, où la tradition est nettement plus suivie, pas d’interdiction, mais les autorités sanitaires ont recommandé aux parents de ne pas laisser leurs enfants de défiler dans le voisinage pour récolter des bonbons.

« De nombreuses activités traditionnelles d’Halloween peuvent présenter un grand risque de propagation des virus », soulignaient les Centres de prévention et lutte contre les maladies (CDC) fin septembre.

Article original publié sur BFMTV.com

Source: Yahoo actualités

 264 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :