20 septembre 2020

Il y a soixante ans, la France entrait dans l’ère nucléaire

Le 13 février 1960 débute près de Reggane, dans le désert algérien, une série d’essais nucléaires réalisés dans le plus grand secret par la France.

A cette date, l’Algérie est encore un département français. Suivront cinquante-six expérimentations et essais nucléaires jusqu’en 1966 dans le Sahara qui feront de la France la quatrième puissance nucléaire mondiale.

Les accords d’Evian qui mettent fin à la guerre d’Algérie, en mars 1962, contenaient des clauses secrètes autorisant une présence française dans le désert algérien jusqu’en 1967.

Le 13 février 1960, la bombe au plutonium d’une puissance de 70 kilotonnes, trois à quatre fois celle d’Hiroshima, est placée au sommet d’une tour de 100 mètres. Quand l’explosion est déclenchée, à 7h04, un gigantesque éclair illumine le ciel et au sol, le sable se vitrifie sous l’effet de la chaleur dans un rayon de 300 mètres.

« Hourrah pour la France« , s’enthousiasme depuis Paris le Général de Gaulle dans un télégramme adressé à son ministre présent sur place. « Depuis ce matin elle est plus forte et plus fière. Du fond du cœur, merci à vous et à ceux qui ont, pour elle, remporté ce magnifique succès. »

Depuis des mois, on sait que l’explosion de la première bombe atomique française aura lieu en février ou mars, dans un désert de la région de Reggane, à 1 (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 22 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :