Japon: une résurgence de l’épidémie semble inévitable

Le comité de conseil du gouvernement japonais sur la crise sanitaire du coronavirus a approuvé jeudi que l’état d’urgence dans la capitale Tokyo prenne fin comme prévu le 21 mars, a déclaré le ministre de l’Economie, Yasuhisa Nishimura, qui supervise la lutte contre l’épidémie.

Le Premier ministre Yoshihide Suga avait indiqué mercredi que le gouvernement ne souhaitait pas prolonger l’état d’urgence en vigueur dans la capitale pour endiguer la propagation de l’épidémie, citant la hausse du nombre de lits disponibles dans les hôpitaux de Tokyo et de trois préfectures voisines.

« Il n’y a pas eu d’objection à ce projet », a dit Yasuhisa Nishimura à l’issue d’une réunion avec le comité de conseil.

Le ministre a toutefois ajouté que les experts ont noté que les infections se multipliaient ces derniers jours et qu’une résurgence de l’épidémie semblait inévitable.

« L’important est de faire en sorte que le rebond ne soit pas important – de maintenir petites les vagues (épidémiques) », a-t-il déclaré. « Nous demandons aux citoyens de continuer à prendre les précautions de base pour empêcher la propagation des infections ».

Tokyo et les préfectures voisines de Kanagawa, Chiba et Saitama sont en état d’urgence depuis début janvier, avec des restrictions sanitaires prévoyant notamment la fermeture des restaurants et bars à 20h00.

S’il est sous pression pour contrôler la crise sanitaire en amont des Jeux olympiques prévus cet été dans la capitale, le gouvernement japonais veut aussi relancer l’activité économique à Tokyo et dans ses environs, dont les 36 millions d’habitants représentent 30% de la population du pays.

(version française Jean Terzian)

source: Yahoo actualités

 

 488 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :