29 septembre 2022

La fin de la vignette d’assurance ?

C’en sera bientôt fini de la carte verte et de sa vignette sur le pare-brise.

Les assureurs réclament depuis longtemps la suppression de ces documents qui leur coûtent cher. En échange, ils s’engagent à contenir l’augmentation de leurs primes en 2022 et 2023.

Depuis bientôt trente-huit ans et sous peine d’une amende de 35 euros (un peu plus de 4000 Fcfp), la vignette verte d’assurance figure obligatoirement dans le coin inférieur droit du pare-brise de chaque voiture ou camion, ainsi que sur le garde-boue de tous les deux-roues.

Pourtant depuis 2019, les agents des forces de l’ordre ont accès à un fichier national des véhicules assurés (dit FAV) créé en 2016 par les assureurs. A charge pour ces derniers et leurs délégataires d’y inscrire le numéro d’immatriculation de tout véhicule dans les 72 heures qui suivent la date de prise d’effet de la garantie.

Maintenant qu’ils sont équipés de smartphones et d’ordinateurs portables, policiers et gendarmes n’ont plus véritablement besoin de déchiffrer les inscriptions imprimées sur la vignette verte (ou “Certificat d’Assurance”) pour effectuer les contrôles qu’exigent leurs missions. Le nom de l’assureur, le numéro de contrat, les dates de validité et l’immatriculation du véhicule figurent en effet sur le fichier national.

source: Yahoo actualités

 419 visiteurs total,  6 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :