1 décembre 2020

La Française des Jeux privatisée « courant novembre »

Le gouvernement français souhaite privatiser La Française des jeux (FDJ) « dans le courant du mois de novembre » si les conditions de marché le permettent, a déclaré dimanche le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

« Notre objectif, c’est que la Française des jeux puisse être privatisée d’ici la fin de l’année, sans doute d’ici la fin du mois de novembre sauf évidemment s’il devait y avoir un écroulement du marché », a-t-il dit lors du Grand Rendez-vous CNEWS-Europe 1-Les Echos. « Le calendrier, c’est fin d’année 2019, dans le courant du mois de novembre », a-t-il ajouté.

Le principe de cette opération a été approuvé par le Parlement fin mai dans le cadre de la loi Pacte. Quatrième loterie mondiale et numéro deux européenne, la FDJ est contrôlée à 72% par l’Etat français, qui compte conserver au minimum 20% du capital à l’issue de l’opération.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a indiqué que l’alignement de la fiscalité sur le gazole pour le transport routier serait progressif sur trois ans à partir du 1er juillet 2020 et accompagné de mesures, au moment où la colère gronde dans ce secteur sensible.

« Quand nous avions envisagé l’alignement, nous pensions le faire en une seule fois, nous le ferons finalement en trois ans, en commençant au 1er juillet 2020 », a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances. « Nous avons pris le temps de la consultation et de la concertation avec les transporteurs », a assuré le ministre, pour qui cet alignement est « logique d’un point de vue environnemental ».

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

 55 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :