29 novembre 2020

La « Lady Box » ou comment lutter contre la précarité menstruelle

À l’occasion de la Journée de la femme du 8 mars prochain, le ministère de la Famille et des solidarités, en charge de l’égalité des chances, annonce officiellement le lancement de l’« opération Lady Box ».

Le sujet tabou de la précarité menstruelle, soit la difficulté que rencontrent de nombreuses femmes à se procurer des protections hygiéniques, impacte tous les aspects de la vie des femmes. C’est à l’origine une question intime, mais celle-ci touche en réalité à de nombreux niveaux de la vie sociale et économique. Elle entraine notamment un véritable coût pour les femmes en situation de précarité, qui sont parfois obligées de s’en abstenir ou de trouver des alternatives peu hygiéniques.

Le but de l’ « opération Lady Box » est de faire une première expérimentation déclinée sur quatre journées réparties dans le courant du mois d’avril 2020, en sensibilisant la population à ce sujet. Sur le plan opérationnel, une boîte de collecte de produits d’hygiènes intimes féminines, la « Lady Box », sera mise à disposition dans treize points stratégiques de l’île de Tahiti, choisis comme étant des zones publiques à forte affluence. La récolte des dons sera ensuite redistribuée aux associations, foyers et établissements dédiés aux femmes, dont celles qui sont sans domicile fixe.

Le lancement officiel de l’opération est prévu pour se tenir durant la soirée du vendredi 6 mars prochain, à l’occasion d’une vente de charité qui se tiendra dans la continuité du Salon de la femme et de l’enfant, et pour laquelle le ministère de la Famille et des solidarités en charge de l’égalité des chances se place en tant que partenaire principal.

extrait CM – photo: Doctissimo

 

 111 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :