La « petite fortune » du roi d’Espagne

On le croyait riche d’au moins 20 millions de dollars, on était loin du compte : dans un souci de « transparence et d’exemplarité », Felipe VI a décidé de publier l’état réel de sa fortune, un geste plutôt rare dans les grandes monarchies.

Et le chiffre avoisine les 2,6 millions d’euros, 2 573 392,80 euros si l’on en croit les données officiellement fournies par la Casa Real, relayés par El Pais La grande majorité de ses avoirs se trouvent sur des comptes en banque, le roi ne possédant pas de biens immobiliers, sachant qu’il a également acquis ou reçu des bijoux, des antiquités et des œuvres d’art pour un montant de 305 000 euros. Felipe VI n’a rien voulu cacher, à l’heure où le gouvernement espagnol a décidé que le fonctionnement de la Maison royale serait désormais étroitement surveillé par la Cour des comptes…

Le roi a également tenu à préciser que cet argent provenait uniquement des dotations qu’il a perçues de l’État depuis vingt-cinq ans, comme prince des Asturies, puis comme souverain de plein droit, à savoir un capital total de plus de 4 millions d’euros – soumis à l’imposition. Actuellement, sa dotation s’élève à 253 000 euros, celle de la reine Letizia à 140 000 euros et pour la reine Sofia 114 000 euros.

Quant au roi émérite Juan Carlos, à lui de se débrouiller avec sa propre fortune, puisqu’il a été rayé de la liste civile par son fils après les soupçons de corruption qui ont entaché sa fin de règne : Il avait notamment touché 100 millions…

Lire la suite

source: Yahoo actualités

 417 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :