11 décembre 2023

La phrase du jour: « Votre irrespect est insupportable ! Restez à votre place Monsieur le directeur de cabinet ! »

0

Coup de froid jeudi 19 octobre en salle Sonia Agnéray de l’assemblée de la Polynésie française quand le député-représentant, Steve Chailloux, a cloué le bec, en public, du directeur de cabinet de la vice-présidente absente, Ioane Wong.

L’examen du Rapport d’orientation budgétaire (ROB) en commission de l’Economie a été marqué par un échange plutôt musclé entre les deux hommes dont les mauvaises langues prétendent qu’ils ne sont pas « très copains ».

Il faut dire également que le technicien du gouvernement s’était un peu moqué des propos tenus quelques minutes plus tôt par l’élu de la République, en déclarant: « Après ces envolées lyriques et ces considérations ethnologiques, anthropologiques et historiques, je vais peut-être en venir à des choses un peu plus terre à terre. »

Il n’en a pas fallu davantage pour que Steve Chailloux voit tout rouge en renvoyant son interlocuteur dans les cordes, en ces termes: « non, il ne s’agit pas d’envolées lyriques, il s’agit tout simplement d’exposer te vārua, l’âme, le
substrat de ce que nous avons construit. J’y étais, vous n’y étiez pas ! Je me permets donc de vous le dire, ce ne sont pas des envolées lyriques, ce sont le substrat et le cœur même de ce que nous faisons dans le parti politique qui s’appelle Tavini huiraatira et qui a aujourd’hui une majorité à l’assemblée, non pas nationale mais de la Polynésie française, et qui, par respect pour les autres élus, par respect pour les collaborateurs, par respect pour tous les autres ministres ont besoin aussi de s’immerger dans ce substrat, dans ce vārua. Donc, merci quand même de ne pas nous dire, à nous, élus, de modérer nos envolées lyriques. Māuruuru maita′i. »

Les deux coqs ne voulant pas raccrocher les gants, au final, il faudra l’intervention de Vanina Crolas pour passer à autre chose.

Alors oui, comme le disait le président Géros, l’examen du ROB n’a jamais été aussi démocratique! Et pathétique aussi…

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :