La Presqu’île roule collectivement à l’électrique

Le président Edouard Fritch, le ministre des Grands travaux, en charge des transports terrestres, René Temeharo, ainsi que le président de la SAS Réseau de transport en commun de Tahiti, Willy Chung Sao, ont assisté, mardi, à la cérémonie marquant la mise en service de bus électriques à la presqu’île.

La mise en service de ces bus électriques marque la modernisation du réseau de transport en commun en Polynésie et aussi la volonté du gouvernement, dont l’objectif est de garantir aux usagers un service public qui soit performant et efficace. Elle s’inscrit dans le schéma directeur des transports collectifs et des déplacements durables de l’île de Tahiti et de la nouvelle délégation de service public de transport collectif, effective depuis le 1er janvier 2019.

Ces bus électriques font partie de la nouvelle flotte de 240 bus neufs qui circulent sur toute l’île de Tahiti et concourent à l’objectif de modernisation de l’offre de transport à destination des usagers mais aussi de la transition énergétique pour lutter contre le réchauffement climatique. Le gouvernement a souhaité mettre en place une politique publique de mobilité durable en faveur de la transition énergétique dont les objectifs sont fixés dans le Plan Climat Energie de la Polynésie française, afin de limiter l’empreinte carbone des véhicules.

Les premiers bus électriques ont circulé pour la première fois sur l’île de Tahiti en 2019, particulièrement dans la zone urbaine de Papeete. Il s’agit d’une véritable innovation dans la région du Pacifique, la Polynésie française étant un précurseur en la matière.

source: Gouvernement

 586 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :