17 octobre 2021

L’A220, l’atout gagnant d’Air France

Ce nouvel appareil répond à des enjeux importants pour Air France.
Il représente l’avenir de la flotte moyen-courrier et la compagnie ne cache pas miser beaucoup sur cet avion pour réduire ses émissions de CO2.
L’A220 est en effet plus économe grâce à ses deux turboréacteurs Pratt & Whitney PurePower PW1500G. La consommation de kérosène est réduite à 2,6 litres par passager pour 100 km, soit 25% de moins que pour les actuels A318 et A319, qu’il va remplacer. L’empreinte sonore est, elle, réduite de moitié.

La compagnie a commandé 120 exemplaires, dont 60 fermes, de cet appareil conçu par le canadien Bombardier, “il s’agit de la plus importante commande de l’histoire d’Air France”, s’est exprimé Benjamin Smith, le directeur général d’Air France-KLM. Baptisé Airbus 220, il s’agit en réalité du Bombardier CSeries qu’Airbus a racheté en 2018.

Ce nouvel appareil est annoncé plus confortable et pourra accueillir plus de passagers : 148 contre 142 dans l’actuel A319. La compagnie souhaite même qu’Airbus développe un modèle A220-500 capable de transporter 20 à 25 personnes de plus.

Les passagers disposent de ports USB A et C et d’un accès au wifi depuis leurs sièges. Cependant, la cabine est moins large de plusieurs dizaines de centimètres (3,28m contre 3,70m), entraînant la perte d’un siège par rangée, ainsi organisée en 3-2. De même, son rayon d’action est estimé à 5 000 kilomètres contre les 5 700 kilomètres de l’A318 et les 6 900 de l’A319. Sa vitesse de croisière est de 860 km/h. (…)

source: Yahoo actualités

 412 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :