9 décembre 2022

L’AISPF, « un modèle utile »

Extraits du rapport de la Chambre territoriale des comptes (CTC) sur le fonctionnement de cet organisme qui oeuvre dans le logement social.

« Jouant son rôle d’amortisseur social compte tenu de l’insuffisance de logement sociaux proposés par l’OPH et les organismes de logements sociaux privés (OLSP), et d’un parc privé de la zone urbaine de Tahiti, encore inaccessible pour une partie des polynésiens, l’AISPF reste un modèle utile ayant toute sa place dans le cadre de la politique publique de l’habitat 2021-2030 », relèvent en conclusion les magistrats.

Inspirée du modèle métropolitain des agences immobilières à vocation sociale (AIVS), l’agence immobilière sociale de Polynésie française (AISPF) créée en 2008 a pour objet de soutenir les bénéficiaires en difficulté financière (familles, étudiants boursiers, jeunes travailleurs) à se loger convenablement dans le parc immobilier privé et d’accompagner notamment les familles dans un projet de vie pour acquérir au bout de 24 mois une autonomie financière.

Seule petite critique au passage: « L’AISPF ne parvient pas à utiliser intégralement la subvention octroyée chaque année par le Pays, sauf en 2021. Entre 2016 et 2021, l’Agence a ainsi consommé 1,37 MdF CFP sur les 1,65 MdF CFP, soit 83% des financements publics dédiés.  La mise en place tardive des fonds, des dossiers transmis par les services sociaux non éligibles au dispositif de l’AISPF et des capacités malgré tout limitées de l’agence pour accompagner les bénéficiaires expliquent cette situation ».

source: CTC – photo d’archives

 288 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :