21 octobre 2020

L’art de se faire porter pâle quand tout va bien !

Arrêt maladie complaisant, travail dissimulé, concurrence déloyale et abus de confiance : Thomas Carillon, directeur de l’agence de détectives Indicia, a beau voir passer chaque année plusieurs dizaines de chefs d’entreprise cherchant à prouver que les maux de leurs salariés sont bidon, il garde un souvenir bien vivace de ce dossier en particulier.

«Le DRH d’une société d’entretien d’espaces verts nous avait contactés, car ils avaient entendu des rumeurs au sujet d’un de leur employés arrêté pour un mal de dos», raconte l’enquêteur.

En menant l’investigation, le limier a pu constater que celui-ci n’était pas si souffrant que cela : il avait créé sa propre boîte et poursuivait son activité professionnelle à son compte. Cerise sur le gâteau, le filou utilisait pour cela son véhicule de fonction. Démasqué, le patraque imaginaire a été licencié et la CPAM (Caisse primaire d’assurance-maladie) a exigé qu’il rembourse l’argent qu’elle lui avait versé pendant sa prétendue convalescence. Pas de chance !

Se mettre en arrêt maladie pour se la couler douce, gagner de l’argent de poche en douce ou faire pression sur son employeur ? La recette est aussi vieille que la Sécu ! «Lorsque nous leur refusons des congés, il arrive que des salariés tombent bizarrement malades aux mêmes dates…», soupire Natacha, cadre au sein du service ressources humaines d’une grande entreprise. La CPAM du Rhône a quant à elle observé qu’un pic d’arrêts se produisait à chaque période de vacances scolaires. Quelle coïncidence !

De leur côté, policiers et urgentistes n’hésitent pas à dégainer collectivement cette arme sans aucun scrupule pour protester contre leurs conditions de travail… Tout cela n’a rien d’étonnant : selon un sondage réalisé par la société ADP, 23% des Français estiment qu’il n’y a rien de grave à se faire porter pâle alors qu’on est frais comme un gardon.

Mais sont-ils si nombreux

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 26 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :