10 juillet 2020

L’autisme, un trouble toujours aussi mal compris

La France compte aujourd’hui près de 700.000 autistes, dont environ 250.000 enfants.

Il est impossible d’avoir le nombre exact de personnes touchées et les causes de ce trouble neurodéveloppemental restent encore mal comprises. La prise en charge est plus que défaillante et les parents confrontés à la maladie de leur enfant doivent affronter un véritable parcours du combattant pour le diagnostic, la prise en charge et les aides. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de familles se regroupent pour mieux faire entendre leur voix. Olivia Cattan, présidente de l’association SOS Autisme France, a elle aussi décidé de ne jamais se taire.

Olivia Cattan est mère d’un garçon autiste et soeur d’un frère, dont l’autisme a été diagnostiqué à 40 ans. Invitée du Magazine de la santé ce mardi 2 avril à l’occasion de la Journée mondiale de l’autisme, elle parle d’une mascarade : « Toute le reste de l’année, on reste invisible. On vit dans des galères pour trouver un médecin, une AVS privée ou publique, des thérapeutes… C’est un parcours du combattant, tout ça coûte cher et ce n’est toujours pas remboursé par la Sécurité sociale. Donc qu’avons-nous à fêter le 2 avril ? Notre galère ? Notre colère ? Nos peines ? Nos larmes ?« , interroge la présidente de SOS Autisme France.

Olivia Cattan dresse également un bilan un an après le lancement du plan autisme, et dénonce notamment un décalage entre la parole politique et la réalité du terrain : « On a toujours l’impression qu’il y a un discours politique avec (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *