20 octobre 2020

Le casse-tête des migrants au Royaume-Uni

En difficulté dans les sondages depuis l’été, Boris Johnson et ses ministres conservateurs font feu de tout bois pour donner l’impression qu’ils restent fidèles à une promesse phare du Brexit : juguler l’immigration au Royaume-Uni.

 

Les propositions pour restreindre la procédure d’asile ? ou plutôt, officiellement, lutter contre son abus ? ont fusé ces derniers jours. Elles sont plus loufoques les unes que les autres.

La ministre de l’Intérieur Priti Patel envisage d’expédier les demandeurs d’asile sur les îles d’Ascension ou de Sainte-Hélène, a révélé le Financial Times.

Ces deux confettis de la Couronne dans l’Atlantique sud, à mi-chemin entre l’Angola et le Brésil, sont situés à plus de 6 000 km du Royaume-Uni. L’objectif de Priti Patel ? Décourager les traversées de la Manche en canot pneumatique, qui sont depuis le début de l’année près de cinq fois plus fréquentes qu’en 2019. Elle-même un symbole de l’intégration, puisqu’elle est née à Londres de parents hindous immigrés d’Ouganda, la ministre doit intervenir sur le sujet samedi devant une convention des torys.

Transférer les demandeurs d’asile à Sainte-Hélène rappelle l’exil imposé par Londres à Napoléon. Lire la suite

Source: Yahoo actualités

 259 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :