30 janvier 2023

Le chiffre du jour: 1,65

Exprimé en pourcentage, c’est le niveau de rattrapage que le gouvernement d’Edouard Fritch devrait acter très prochainement. En tous cas, avant le 1er janvier 2023.

Il s’agit, en effet, de faire coller l’évolution de l’indice des prix (3,65%) à celui du Smig polynésien. Or, jusqu’ici, le salaire minimum n’a évolué que de 2%…

D’où la décision prise ce jour par le tribunal administratif de Papeete, saisi par des organisations de défense des salariés, d’enjoindre le gouvernement à faire face à ses obligations réglementaires.

Ce qui ne devrait pas être du goût des employeurs..

 

 365 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :